LE CHEMIN DE GAUCHE OU CELUI DE DROITE?


TAMINS – COIRE - PENTHALAZ


Le 16.06.2021

Il est tant de reprendre la route du retour…


WHURST, DU « BRICOLAGE » AU MONDE DE L’ART


Je ne peux me résoudre à sauter dans le premier train… Du coup, je fais un détour par le Forum Whürst de Coire. En effet, la collection Whürst a été initiée par son fondateur dans les années 60’. Le groupe Whürst gère actuellement 15 musées. Dans le parc de l’entreprise, des sculptures de Niki de Saint Phalle, Jean Tingueli sont accessibles au grand public. A l’intérieur du bâtiment la femme est à l’honneur avec l’exposition « La femme en photo ». Cette exposition nous questionne sur le rôle des femmes dans la société, au-delà des stéréotypes. « Qui suis-je et qui dois-je être ? ».

Étonnant pour une entreprise de commercialisation de matériaux de construction de se questionner sur le rôle des femmes et de leur consacrer une exposition….

Au risque d’être un peu cynique, ne serait-ce pas un moyen de faire du « Feminism Washing » ?



A noter tout de même que le Groupe, qui pesait 14,4 milliards d’euros en 2020, a été repris par Bettina, la petite fille du fondateur, succédant à son père.

La construction serait-elle devenue une affaire de femme ?

Et ainsi va de l’Art !



SUR LE CHEMIN DU RETOUR…


Il est déjà tant de rentrer à la maison, de retrouver mon compagnon.

Aujourd'hui, le soleil m’appelle à jouir pleinement de sa lumière, pour faire le plein pour l’hiver… car si j’étais une saison, je serais la fin du printemps ou le début de l’été, et si j’étais un astre je serais le soleil (astre très Yang par ailleurs)), je me promets de profiter de cet saison estivale pour dévorer la Nature environnante, soit en parcourant les chemins vaudois, soit en rendant visite aux arbres majestueux de Joëlle Chautens.


Quoi qu’il en soit, ce que j’ai retrouvé au cours de ce voyage, c’est le gout de la liberté, de imprévisibilité… Sortir des sentiers battus. Pouvoir m’autoriser à attendre un train 1h si j’ai raté le précédent. Me sentir libre de parler ou de me taire, de me déplacer ou de rester. Sentir que je suis le seul maitre de mon destin, sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit !

Pouvoir prendre le temps dont j’ai besoin, pour écrire ou réfléchir, pour la méditation ou la contemplation !


LE CHEMIN DE GAUCHE OU CELUI DE DROITE ?


Gauche / Droite, Oui / Non, Maintenant / Plus tard ?

Ainsi se termine mon chemin de Saint Jacques en Engadine...

Et comme vous le savez peut-être, j'adore les métaphores! Alors, je voulais vous inviter à prendre conscience que la vie est un choix de tous les instants...


Et quand je regarde mon chemin, en tant qu'Infirmière et thérapeute, il y a 3 grandes décisions qui m'ont amenées où je suis aujourd'hui et je citerais P. Coelho pour les illustrer:


"Écouter la voix de son cœur afin d’accomplir sa « Légende Personnelle »".

La première fut celle de m'inscrire en 2010, à ma première formation d'hypnose alors que je n'avais pas le budget pour... En effet, le montant, s'étirant sur 3 ans, était grandement conséquent. Mais la vie est pleine de surprise et elle sait nous donner ce dont on a besoin lorsque l'on est sur la bonne route...


"Les épreuves fournissent des leçons tout aussi précieuses dans la quête pour se trouver soi-même"

La seconde fut en 2013, lorsque je décide de quitter le milieu hospitalier somatique pour les soins à domicile. A cette même période, prenant conscience que si j'attends que mon employeur me paie une formation, je suis susceptible d'attendre longtemps... j'entreprends en autofinancement, ma première formation post-grade en soins infirmiers...

En effet, on a rien sans rien!!!

"Le voyage prime toujours (ou presque) sur la destination !"

La troisième, c'est de décider après 18 ans de soins somatiques, de revenir à mes premiers amours. A savoir, la psychiatrie !

En effet, à l'école d'infirmière, j'ai fait la plupart de mes stages en psychiatrie mais mon dernier stage s'étant fort mal passé en raison d'une équipe "totalitaire et répressive", j'ai décrété que la psychiatrie n'était finalement pas faite pour moi !


Ainsi, je pense souvent à l'Alchimiste... A savoir, que Santiago a dû aller jusqu'au pied des pyramides pour se rendre compte que la recherche d’un trésor n’est autre qu’un prétexte pour initier la recherche de soi.


En chemin dans la vie comme sur le chemin.

Prendre conscience que ma plus grande force est sans doute mon imagination...


Merci de m'avoir lu.

Et n'hésitez pas à me partager vos impressions, sensations, vécus communs ou dissemblables...


A très vite!



Posts récents

Voir tout