VALORISER SES COMPÉTENCES



Après avoir vu ensemble la pose d'objectifs, l'identification de vos valeurs profondes, je vous propose ici de (re)découvrir et valoriser vos compétences...


Car pour pouvoir les valoriser, encore faut-il savoir les reconnaitre! Car bien souvent, on a tendance à sous-estimer nos compétences et surtout à sur-estimer celles que l'on a pas!

Ainsi, je vous invite aujourd'hui à réfléchir à ses quelques questions pour vous aider à identifier vos compétences:

-Pour quel(s) effort(s) ai-je reçu de l'argent dans ma vie?

-Quels types d'efforts me semblent faciles alors qu'ils sont une corvée pour la plupart des gens?

-Qu'est-ce que j'arrive à faire mieux que la plupart des gens?

-Si l'on m'appelle pour me demander un conseil, quelle est la thématique récurrente?

Ainsi, je vous propose de faire des listes pour répondre à ces différentes questions?

-Comment vous-sentez-vous après avoir répondu à ces 4 questions? -Y a-t-il des éléments identiques ou récurrents dans vos listes?

Qu'avez-vous identifier comme compétences?


ENFIN UN OBJECTIF MESURABLE ET MOTIVANT...


Une fois que vous vous êtes relier à vos valeurs profondes que vous avez identifiez vos compétences, il est tant de définir un objectif mesurable et motivant!


Une intention, c'est ce qui vient avant l'objectif... Un objectif mérite d'être SMART, à savoir Spécifique, Mesurable, Accessible, Réaliste, Temporel...

Pour vous fixer un objectif, vous devez avoir en tête que "DIRE OUI A UNE CHOSE, C?EST DIRE NON A AUTRE CHOSE...", en bref, c'est CHOISIR!!!


Ainsi, je vous invite à lister vos intentions pour les 3 prochains mois, en lien avec vos valeurs et vos compétences.


Vous pouvez alors alors vous poser les questions suivantes:

-A quel moment aurais-je la sensation d'avoir atteint mon objectif?

-Quel pourrait-être mon quotidien idéal (dans 10 ans par exemple)?

-Quels sont les sacrifices à faire pour atteindre cet objectif?



L’ILLUSION DE L'ICEBERG...


Si vous voulez avancer, évoluer, vous bonifier, AVOIR UNE VISION est indispensable...

Car bien souvent, un échec, un sacrifice , une déception peut être dépassé si nous avons une vison du but, à savoir le sommet de l'iceberg...

Sans cette vision, nous nous sentons perdus, découragés, désillusionnés.


Remettre les choses en perspective permet de garder courage, même dans l'adversité, accepter la frustration...

Et surtout rester humble.

Car parfois, nous nous retrouvons en posture d'expert (lorsque nous sommes dans notre zone de confort) ou en posture d'apprenant (lorsque nous en sortons).


Il est ainsi nécessaire d'accepter de ne pas savoir. Accepter de demander de l'aide. Ou accepter d'en recevoir.


Et voici quelques clés pour mieux comprendre ce qui vous empêche d'avancer: -êtes-vous en capacité d'identifier vos CROYANCES LIMITANTES? Et si oui, sais-tu comment les dépasser? -acceptez-vous votre VULNERABILITE?

Pourquoi la VULNERABILITE, me direz-vous?

Si Achille avait su que son talon était son point de vulnérabilité, il aurait su se protéger et n'en serait pas mort...

Connaître nos zones de faiblesse, accepter notre vulnérabilité nous rend paradoxalement plus fort. Ce qui est important lorsque l'on chute, c'est d'être capable de se relever.

Nos vulnérabilités nous invitent aussi au courage. Courage de faire avec ce que l'on est... sans baisser les bras.


Alors relevez la tête. Votre vulnérabilité, c'est votre humanité. Armez-vous de courage, un pas après l'autre... Celui qui ne chute jamais, c'est celui qui ne fait rien, ne tente rien.

C'est celui qui reste immobile... Soyez bienveillant avec vous-même comme vous le seriez pour d'autre...

Alors, vous pourrez toucher la pointe de l'iceberg du doigt...




CONTOURNER LE BIAIS DE NEGATIVITE DU MENTAL...

PRATIQUER LA GRATITUDE


L'invitation ici est de se penser en terme de plus, plutôt qu'en moins...

Ne mettez pas le focus sur ce que vous n'avez pas, sur vos manques.

Mettez plutôt le focus sur ce que vous avez...


Pour exemple, chaque jour, je me réconforte en me disant... "J'ai une famille, des amis, un compagnon de vie. J'ai un job que j'aime et des collègues formidables. Je reçois beaucoup d'amour de mes proches. Je suis en bonne santé, ce qui me permet de bouger, penser. J'ai des rêves et des envies plein la tête."

Certes, je n'irais peut-être pas au resto ces prochaines semaines, mais je prendrai un délicieux repas à l'emporter. Je ne voyagerais peut-être pas mais j'en profiterais pour explorer les alentours.


Alors remercions encore et toujours... C'est le cycle du donner et du recevoir. Apprendre à recevoir, pour donner encore plus.

Posts récents

Voir tout